In Formations

A l’heure où la maladie du cancer devient un problème sociétal qui nous concerne tous, le monde de l’esthétique ne peut plus faire abstraction de cette nouvelle clientèle croissante. En effet, la maladie n’est plus tabou et il est légitime, pour les personnes touchées par cette maladie, de vouloir bénéficier de soins de mieux être auprès de leur esthéticienne et surtout à la fin de leur traitement. Le massage bien être représente bien plus de bénéfices que de risques et le but de nos enseignements est de lever les representations negatives vis à vis de cette pratique. Nous sommes convaincues qu’il est possible de masser cette clientele et sous certaines conditions.

 

MASSAGE ET CANCER

Marie-Anne Conorgues, Socio-esthéticienne en cancérologie depuis plus de 18 ans et Co-Fondatrice de l’école Esthétique et Santé© a créé en 2017 une formation intitulée « Soins esthétiques auprès de client(e)s touché(e)s par le cancer ». Cette formation s’adresse aux esthéticiennes en institut ou à domicile et qui font face à des clientes qui tombent malades ou qui reviennent en post traitement d’un cancer.

Travaillant au sein d’un service de radiothérapie depuis 5 ans et recevant en séance socio-esthétique, principalement des patientes touchées par un cancer du sein, Marie-Anne Conorgues s’interroge de plus en plus sur la problématique du lymphoedème dans le cadre des soins esthétiques et du massage. Force de rencontres et de retours d’expériences de professionnels exerçant du massage auprès de personnes touchées par le cancer en Belgique, au Canada ou encore aux Etats Unis, Marie-Anne Conorgues réalise petit à petit que des savoirs et des enseignements spécifiques sur le Massage et Cancer existent, hors frontières.

Marie-Anne Conorgues rencontre Anne Compagnon, Massothérapeute certifiée aux Etats Unis avec une expertise pratique du massage auprès de publics malades et fragilisés au sein d’hôpitaux Américains et en cabinet. C’est aussi une praticienne formée en Massage et Cancer. Ensemble elles se lancent le défi de créer pour la première fois en France une formation intitulée « Massage auprès de client(e)s touché(e)s par le cancer ». Cette formation vient compléter le premier module créé et lancé par Marie-Anne Conorgues en 2017.

 

Massage et Cancer ? Plus de bénéfices que de risques…

De tout temps à jamais, il a existé des idées préconçues et relatives au massage auprès de personnes touchées par un cancer. Ne dit-on pas dans les apprentissages menant aux diplômes de l’esthétique ou de praticien bien être qu’il est interdit de masser des personnes en cours de traitement et parfois même en rémission ?

 

Ce discours est-il fondé ? Et sur quelles preuves scientifiques… puisque les études cliniques relatives à ces pratiques dans notre Pays n’existent pas ?

Pourtant si nous traversons les frontières, le massage a toujours été démontré comme étant bénéfique pour les personnes touchées par un cancer, tant au niveau de leur mieux être que de la réduction des états anxieux. Il améliore même l’image du corps des personnes touchées par la maladie.

 

Massage et Cancer ? Positionnement de l’esthéticienne ?

L’esthéticienne se trouve en grande difficulté lorsqu’il s’agit de répondre à des demandes de massage auprès de cette clientèle particulière. Elle refuse même parfois de masser cette clientèle ne sachant pas vraiment si elle a le droit ou si c’est de son ressort.

 

Refus de masser des client(e)s touché(e)s par la maladie ? Quand la règlementation freine l’éthique ?

Marie-Anne Conorgues, Socio-esthéticienne milite afin que les personnes touchées par la maladie ne se voient plus refuser des massages dans des lieux tels que les instituts de beauté, les spas ou encore les thalassothérapies.

Si le massage était si dangereux que ce qu’on le dit… pourquoi y aurait-il des Socio-esthéticiennes qui pratiquent ce type de soins dans les services de cancérologie ? Pourquoi certains cancérologues recommanderaient ces soins de bien être s’ils étaient dangereux pour leurs patients ?

 

CONFÉRENCE MASSAGE ET CANCER

Ouvrir la porte des possibles et savoir adapter le massage ? Quelles sont les connaissances requises ?

En revanche, ce qui est certain c’est que cette pratique spécifique nécessite des savoirs et des connaissances incontournables dans la prise en charge de cette clientèle.

Tout au long de la conférence qui sera animée au Congrès des Nouvelles Esthétiques le 05 Octobre 2020,  Marie-Anne Conorgues, Socio-esthéticienne et Anne Compagnon, massothérapeute, vont, tour à tour, échanger sur des connaissances spécifiques et respectives pour ensuite réaliser des démonstrations pratiques en fonction de situations spécifiques.

Peut-on masser avec la même pression des client(e)s qui reviennent chez leur esthéticienne après un cancer ? Les ressources énergétiques de cette clientèle ont-elles été mises à mal ? Les traitements administrés ont-ils entraîné des troubles tels qu’une phlébite ? Si oui, il y a combien de temps ? Existe-t-il des séquelles telles que des neuropathies (sensibilités des nerfs) ? Les cicatrices, comme par exemple, celle de l’ablation d’un sein, empêchent-elles une installation confortable des client(e)s ? Dans le cadre du cancer du sein, lorsque des ganglions lymphatiques ont été retirés et qu’il y a un risque de lymphœdème… peut-on toucher le bras concerné ?

Pour en savoir plus ?

Voilà tout l’intérêt d’un événement tel que le Congrès International d’Esthétique & Spa : vous faire découvrir de nouvelles pratiques, de façon concrète.

Et pour aller encore plus loin, assistez à l’Atelier Pratique de Marie-Anne Conorgues et d’Anne Compagnon où, en petit comité, vous pourrez échanger librement et directement avec elles. Rendez-vous juste après leur intervention, à 13h00 !

 

ASSOCIATION ONCOBULLE

Cécile Van Pajis, présidente de l’Association Oncobulle sera présente aux côtés de Marie-Anne Conorgues au Congrès des Nouvelles Esthétiques afin de presenter son projet de Labellisation d’espaces de soins de bien être post cancer.

Oncobulle comprend déjà un reseau d’espaces de soins de bien être post cancer sur la Belgique et souhaite étendre le développement de son label en France auprès des professionnelles de l’esthétique formées aux “Soins Esthétiques Post Cancer©” par Esthétique et Santé.

L’association Oncobulle, association de patients touchés par le cancer et Esthétique et Santé, organisme de formation expert en Socio-esthétique associent leurs compétences et mutualisent leur ambition : celle de lutter ensemble contre l’inégalité d’accès aux soins de bien être en ville et de pouvoir créer un réseau d’espaces de soins qui puissent garantir aux anciens patients des soins de bien être de qualité.

Il n’est plus envisageable en 2020, d’imaginer des refus en soins de bien être auprès des patients/clients touchés par le cancer. Nous ne pouvons plus laisser cette idée circuler : celle de penser que le massage est néfaste pour les personnes touchées par le cancer. Au contraire, il contribue grandement à l’amélioration de la qualité de vie et à l’amélioration du vécu de la maladie du cancer.

Auteur : Marie-Anne Conorgues, Formatrice pour Esthétique et Sante & Socio-esthéticienne pour l’Association Mieux Vivre Avec Son Corps à Pau (64).

Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Derniers articles

Start typing and press Enter to search